Menu

Canicule pour 2019 quelles observations

On assiste en ce moment à une deuxième vague de canicule pour 2019 en moins d’un mois, prévu bien plus chaude que la première et touchant davantage de départements (42° à l’ombre et 81 départements) . La vigilance orange est de rigueur (perso je ne comprends pas ce terme parce que là ça devrait être rouge … on est ici en présence de condition rarement atteint qui peuvent mettre la vie de certaines personnes en danger )

Cette année on bas des records en atteignant presque 41° dans la villes de Bordeaux par exemple et avec des température minimal qui ne descendent pas en dessous de 24.8°C la nuit.

Effet sur le corps, comment réagit-on ?

J’ai repris la réponse sur le site d’améli.fr parce que ce n’est pas ce qui nous intéresse vraiment, mais ce qui permet de voir la suite.

L’organisme cherche à s’adapter à la canicule. Ainsi, dès que la température corporelle dépasse 37 °C, le corps met en action des mécanismes de régulation thermique :

  • le corps se met à transpirer et la respiration s’accélère (la chaleur est alors éliminée via l’eau et la vapeur d’eau rejetées) ;
  • les vaisseaux sanguins situés à la surface de la peau augmentent de diamètre (vasodilatation) pour refroidir le sang.

Ce processus vise à éviter l’apparition de problèmes de santé liés aux températures élevées. Afin qu’il puisse jouer pleinement son rôle :

  • l’organisme doit être régulièrement hydraté, pour permettre la production de sueur ;
  • l’air ambiant doit de préférence être brassé (par un ventilateur, par exemple), pour favoriser l’évaporation de la sueur présente sur la peau.

Fortes chaleurs en 2018

=> 10 jours de canicule.

=> 67 départements ont été concernés par au moins une canicule dans l’année.

=> 1600 décès en excès ont été enregistrés.

Et sur les animaux ?

Certains animaux de compagnie sont plus fragiles que nous et demande une attention particulière.

C’est le cas pour le chien, qui naturellement ne craint pas le froid mais pour ce qui est de la chaleur est plus sensible. C’est plus difficile pour lui de réguler sa température.

Les symptômes du coup de chaleur pour le chien sont des halètements forts et bruyants – difficultés à se déplacer-désorientation – agitation extrême pour dans les cas extrême faire des convulsions ou perte de connaissance.

On évitera donc de le laisser au soleil (si la niche de votre chien est au soleil, mettez là à l’ombre), de le laisser dans la voiture même avec une vitre ouverte (laisseriez-vous vous jeune enfant ?), évitez les promenade de 12h à 18h, évitez de l’exciter pendant cette période(un chien excité oublie de s’hydrater)

La consigne de base que tout maître doit suivre « Laissez toujours de l’eau propre et fraîche dans sa gamelle. Vérifiez qu’il boit régulièrement. N’hésitez pas à y ajouter des glaçons, les chiens en raffolent ! »( Vous pouvez même congeler ses friandises préférées dans un petit bloc de glace  )

En ce qui concerne le chat, par comparaison avec notre fonctionnement le chat ne transpire pas comme nous. Leur manière à eux de gérer les forte chaleur est halètement. Mieux loti que les chiens, ils gèrent assez bien les fortes chaleurs, en diminuant leur activité et restant inactifs. A noter : la surchage pondérale rends les chats plus sensible à la chaleur (les rongeurs aussi ), la couche de graisse sous-cutané leur permets moins facilement de se refroidir.

Pour les autres :

  • lapins et rongeurs => pièce fraîche, surtout pas de ventilateur- vous pouvez les rafraîchir avec un brumisateur derrière les oreilles et sur le dos – les rats apprécient de se baigner. DANGER respiration rapide ou difficile, perte d’appétit, léthargie
  • oiseaux => thermorégulation, pour faire simple ils ont la capacité de réguler automatiquement la température de leur corps mais ils ne transpirent pas. Leurs plumes sert d’isolant, plus il fait chaud plus ils les ressert. Vous pouvez disposer un linge humide sur leur cage pour plus de fraîcheur, eau propre et fraîche toujours a disposition ! proposez-leurs des morceaux de fruits riche en eau, pas de baignade au période les plus chaude, une plume humide n’isole plus.
  • oisillons => ici c’est un soucis, pas mal de petit d’oiseau des campagnes décèdent, merci a vous de laisser quelques gamelles d’eau dans votre jardin.
  • serpents : même les serpents sont touchés, on serait tenté de se dire que cette animal à sang froid n’as rien a craindre mais en Australie (ou les température atteigne 50°C) , les serpents recherche le frais … chez l’habitant. Ectotherme et poïkilotherme, ils ne produisent pas de chaleur et doivent en trouver, la chaleur de leur corps dépends donc de leur milieu.

Canicule pour 2019 et pour le jardin ?

Dés lors que l’on passe 35° le jardin-potager souffre … ce qui est couramment visible ce sont les pieds de courgettes, pour lesquels les feuilles fanent et semble mourir …. Quelque heures après et la nuit passé, il semble ne rien s’être passé !

La canicule est un fléau pour votre jardin-potager si vous n’arrosez pas … il y a une logique plus votre végétal est important plus il va tenir. Perso je ne taille pas mes haies en été à cause de ça (uniquement celle en thuyas)

Dans le jardin ce sera assez visible en voyant les feuilles de vos fleurs se faner et dans votre potager voir vos légumes plier. Plusieurs remèdes à cela :

  • faire de l’ombre, faites marché votre tête tout ce qui peut faire de l’ombre est utile. Paravent, canisse, parasol, voile tendu (attention sur ce point ne faites pas une pente du haut vers le bas ce qui emprisonnerait la chaleur mais préférez faire un toit pour maintenir « une certaine ventilation ».
  • regroupez vos potées, jardinières quand c’est possible pour les grouper dans un endroit plus frais. Vous les serrerez les unes contre les autres pour créer un micro-climat.
  • optimisez l’arrosage, c-a-d arrosez copieusement tous les 2 jours en veillant à ce que l’eau pénètre bien. On est sur la perspective que l’on couvre la terre avec du foin, de la pelouse sèche, aiguille de pin, etc sur 10 à 20 cm. (plus c’est épais mieux ça vaut, selon la nature du végétal que vous allez mettre vous verrez avec l’habitude si cela pousse en dessous ou pas … si c’est le cas augmenter l’épaisseur.) La terre ne reste donc pas a nu , elle ne sera donc pas sèche et ne nécessite pas d’être biné. Arrosage en soirée !
  • ne désherbez pas et privilégie l’occupation du sol. Plus les plantes vont être tassés, plus elle vont faire un micro-climat et se protéger les unes les autres. Bien sur les plus fragiles vont griller, mais moins rapidement que dans un jardin traditionnel ou tout est propre aligné etc … La terre qui est à la base foncé va emmagasiné la chaleur bien plus rapidement.

Si vous avez un budget, du savoir faire et un peu de temps

On pourrez imaginez d’alimenter les plantes avec des goutteurs, si vous avez un budget ça le feras … augmenter légèrement la diffusion d’eau si vous êtes déjà équipé.

En prévision, « on peut prévoir le coup  » en ajoutant dans vos trous de plantation un rétenteur d’eau ou « Gel d’eau »(par ex : Hydrogel) qui est du polyacrylate de potassium . On réduit de 50% l’arrosage et on peu stocker la valeur de 200 fois le poids de ce que l’on incorpore. Chose assez curieuse, lorsque vous enlèverez vos pieds de tomates par exemple vous constaterez un développement impressionnant racinaire.De plus si votre sol est compacte, il va l’aérer.

Utiliser de la vermiculite et de la perlite !

La perlite est une roche volcanique et la vermiculite une roche style mica, toutes les deux s’expanse en présence d’eau. Utilisé à raison de 50% maximum, elle allégerons le sol et le rendrons plus poreux. ASTUCE , evitez les jardinerie pour l’achat de vermiculite et préférez les magasin de bricolage pour des tarifs plus bas (assurez vous que le produit est naturel et adapté à la culture)

En Normandie cela donne quoi ?

Il fait chaud, je suis pourtant habitué à travailler dehors mais je n’insiste pas l’après midi car c’est s’user. Préférez travailler le matin jusqu’à 11 h c’est tenable.

Coté jardin, mon projet de remettre en état ce bout de terrain (pour plus de détail rendez-vous sur la page A propos ») n’est qu’à ces débuts, je n’ai donc pas trop chargé pour ce qui est fruits et légumes.

Les courgettes souffrent mais supporte ce coup de chaud pour le moment (perso j’arrose tout les 2-3 jrs), certains pieds de tomate commence à griller (quelques feuilles jaunisse)

Dés végétaux tel que pommiers, péchers , hibiscus, rhubarbe, fraisiers, concombres sont eux tranquille cela ne les génent pas pour le moment (d’un autre coté il y a quelques jours on à eu un épisode d’orage ou il est tombé énormément de pluie donc)

On surveille les semis de salade et autres fleurs, oeillets, lupins qui ont l’air de supporter, idem poireaux et haricots (on veille a arroser cette partie tous les jours le soir à la tombé de la nuit)

En Normandie, cela reste supportable pour les plantes, c’est moins le cas en bas …

Dans le Cantal

Un petite tour dans le Cantal pour la première vague, Ludo du « Potager du bienheureux » nous donne son petite brief . Comme il dit il s’ adapte avec tout les outils que la nature lui offre …

 

Chaine de ludo « Le potager du bienheureux »

En Occitanie

Petite visite de l’Archi Pelle …

Réchauffement climatique est-ce que c’est ça qui produit ces épisodes caniculaires ?

Le sujet fait débat, car il ne faut pas confondre « météo » et « climat ».

Selon Météo-France, entre 1959 et 2009, les moyennes estivales ont grimpé de 0,3 °C par décennie. « Le réchauffement va se poursuivre et les vagues de chaleur se multiplier par deux ou trois d’ici à 2050, quelles que soient les émissions de gaz à effet de serre que nous produisons. 

D’ici à la fin du siècle, une canicule équivalente à celle de 2003 pourrait survenir tous les deux ans, et des épisodes plus intenses et plus longs apparaître sur une période plus étendue, de la mi-mai jusqu’au début du mois d’octobre.

On associe ces épisodes caniculaires au « jet-stream » ou « courant jet ». Ce sont des vents de haute altitude qui séparent les masses d’air chaudes et froides, créant ainsi des blocages de la circulation atmosphérique. Ce dérèglement du courant-jet pourrait être lui-même provoqué par la fonte accélérée de l’Arctique.  (extrait de l’article « Y-a-t-il un lien entre canicule te réchauffement climatique?)

Pourtant, sans être scientifique, sans vouloir se prendre la tête et juste en regardant. Il me semble que les étés, il y a quelques années, étaient plus propice à flâner tard le soir, aujourd’hui on ne peut plus car il fait assez frais rapidement …. il est courant aujourd’hui de voir un écart de température d’environ 15° entre la t° maxi et la t° mini (c’est assez fou de se retrouver au petit matin avec un petit 12° en juillet).

Les changement brutaux de temps deviennent habituel, un beau soleil et 10 minutes après il pleut des cordes comme s’il n’avait pas plus pendant des mois. Des chutes de grêlons gros comme des balles de golf, épisode de vague de boue après des pluies ….pas ou peu de neige, il n’y a pas besoin d’autres indices pour se dire que le climat est en train de changer !

Et vous qu’en pensez-vous ?

Un effet de la canicule pour 2019 pas très courant !

Categories:   Metèo

Commentaires

Cliquez ici pour annuler la réponse.