Menu

Précautions à prendre avant de creuser un bassin EP2

Petit tour d’horizon des précautions à prendre avant de creuser un bassin. Pour rappel on veut faire un bassin d’environ 40 m2 pour une longueur de 12.10m et au plus large 7.60m …. environ 67m3 de terre à enlever et 200 m3 à déplacer ou caser ailleurs (confère Episode 1) . C’est article un peu long mais si l’idée vous trotte dans la tête ce sera riche d’enseignements

Impondérable …

Ici la seule limite par rapport à ce que vous allez faire est la taille de votre terrain. Vous ne pourrez pas faire une mare avec un taille maxi qui est celle de votre terrain. Vous allez devoir prévoir tout un environnement autour afin de vous faciliter la vie. Il faut prévoir les accès, le nettoyage au besoin avec un engin (si grande surface), la place prise par la filtration si vous en mettez une, le petit coin détente (ce serait bête de ne pas en prévoir un) etc …

Dans la vidéo ci-dessous, vous avez une version accéléré de ce que pourrait être une construction d’un bassin, mais il faut être conscient qu’il y a beaucoup de moyens mis en oeuvre dans ce projet, ce n’est pas ce que je veux pour mon projet. Ici, il y a des moyens et le chantier doit être rapidement fait …Je vous laisse apprécier

Une autre vidéo pour une réalisation tout en longueur et assez chouette !

Dans mon cas j’ai un impondérable, celui de ne pas toucher à un arbre que je veux conserver … Pour vous cela peut être un bâtiment, une maison, un poteau, un grillage, bref tout ce que vous ne voulez ou ne pouvez pas déplacer.

On va donc réaliser un plan à l’échelle pour avoir une petite idée de ce que cela va donner en vrai . Pas de soucis on va faire ça à la manière fainéante, c-a-d avec le moins de prise de tête possible. Ici en tout cas vous n’aurez pas à faire un relevé des côtes de votre terrain

La bonne solution « de fainéant » est celle d’utiliser Geoportail pour faire cela.

C’est la manière la plus simple pour réaliser des relevés de cotes grosso-modo et sans se prendre la tête aussi.

Précautions à prendre avant de creuser un bassin comment tout prévoir !

Ensuite, vous devez tout prévoir et essayé de réfléchir à toutes les précautions à prendre avant de creuser un bassin (enfin essayer) afin de ne pas vous compliquez la tâche par la suite. Par exemple …

La terre

C’est se préoccuper de savoir par quel chemin ou manière évacuer la terre ?

En effet, il est très facile de mettre une planche et rouler dessus, mais à une certaine profondeur on ne peut plus faire cela. C’est beaucoup trop abrupt et c’est usant physiquement avec toute bonne volonté.

Vous devrez donc prévoir un chemin avec un pente modéré pour évacuer cette terre. Dans mon cas, je vais prévoir la filtration mécanique à l’emplacement de cette pente . De cette manière je n’aurais pas vraiment à attendre que le remblais ce soit tassé pour faire l’étanchéité et ça m’évite de creuser de nouveau et ailleurs.

C’est commencer à savoir ou mettre la terre ?

Pour une petite surface vous arriverez bien à caser ça quelque part, pour une surface plus importante, ce sera plus problématique. Chaque m3 prévu d’être étalé à un endroit sera ça de moins caser.

Pensez au fait que la terre remué est multiplié par 3 en volume et quelle se tassera. Pensez au fait que vous avez peut-être une couche de terre riche en argile que vous pourriez peut-être utiliser par la suite.(c’est toujours ça de moins)

Etanchéité

C’est le point le plus important, car ce serait bête de remplir et voir quelques jours après votre bassin vide ! Il faut donc soigné cette étape. Le plus simple et leplus courant c’est la bâche EPDM. Il en existe de toutes sortes avec plusieurs épaisseur (de mémoire 1mm à 1.5 mm). Pour notre projet on ne veut pas de cette solution car on sait que dans le temps cela ne tient pas. Après 10 ans, il y a pas mal de soucis et me voir refaire tout ça dans quelques années ne m’emballe pas (je ne sais pas dans quel état je serais dans 10 ans 🙁

Les solutions alternatives sont :

  • le polyester-fibre de verre etc … => trop coûteux et compliqué à mettre en place.
  • la glaise => possible mais à mettre sur une grosse épaisseurs, je ne suis pas certain du résultat car ma tient n’en contient que 30%
  • mixe chaux+terre=fibre => pas assez de données aujourd’hui
  • béton => la solution possible aujourd’hui, on réalisera une armature en treillis et on fera un mixe béton fibré
  • en cours d’étude

L’eau

Prévoir l’arrivé d’eau et le trop plein

Un bassin sans eau ça n’est pas un bassin mais plutôt un skate-park 😉 Il va falloir le remplir ce bassin … Pour ma part je pense le remplir avec l’eau de pluie de la maison + celle des bâtiments. Elle sera stockée, débarrassée des différentes alluvions et sans doute passer a travers un matériaux pour la minéraliser. En cas de trop plein, on fera une tranchée vers le drain que l’on a de la maison.

Prévoir pour l’été le complément d’eau face à l’évaporation

Je vous mettrais au moment idéal les infos technique et ce qu’il faut en terme de volume + le lien vers le site qui explique les calculs. La déperdition (l’évaporation est proportionnel à la T° extérieur de l’air , de l’eau et de la surface …

Voici un exemple réussi (à mon goût) de bassin.

Filtration

Je compte réaliser une filtration mécanique multi-chambre (on y reviendra pour faire simple tapis japonais, pouzzolane différentes taille mécanique en plusieurs étapes) et une phytoépuration (lagunage) , voici un lien d’un site qui parle de cela avec beaucoup de détails, c’est très documenté sur le site ecologs

Lorsqu’on parlera du sujet vous verrez qu’il existe un nombre pas possible de matériel à des tarifs souvent prohibitif pour un particulier. Dans ce projet on fera,simple,efficace et eco.

Autre chose ?

Si quelque chose vous vient à l’esprit que j’aurais oublié n’hésitez pas à poster dans les commentaires …

Categories:   Décoration de votre jardin

Commentaires

OFFRE

special printemps

Après l'hivers détoxez-vous sans contraintes