Menu

Déchetteries fermées, recyclez vos tontes et déchets verts

C’est le printemps, les oiseaux gazouillent et dans cette période morose et exceptionnelle, celle d’une pandémie Coronavirus, les déchetteries sont fermées jusqu’à nouvelle ordre.

Cet article est donc dédié à vous qui avez le bonheur d’avoir un jardin et un peu de pelouse …

Les beaux jours aidant, vous vous apprêtez à tondre souvent, mais vous ne pouvez plus évacuer vos tontes en déchetteries puisqu’elles sont fermées, c’est d’autant plus contraignant parce qu’on nous invite à rester confiné.

Waste at landfill site

Quizz du problème « Je fais quoi de cette tonte qui sera plus ou moins importante au fil du temps parce que ça va durer jusqu’à quand ? »

Ici pas question de « balancer cela dans la nature, n’importe où et n’importe comment ! »

Juste pour info c’est punissable confère ce texte de loi « arrété de brulage »

Voici un petit tour d’horizon de ce qu’il est possible de faire , qui j’espères vous permettra de recycler vos tontes de pelouse … ici vous allez vous rendre compte que chaque semaine vous jeter de l’argent par les fenêtres. La tonte, les coupes de branche d’arbre et les mauvaises herbes sont de précieux déchets verts !

1er point à considérer … quel temps fait-il dans pour les prochains jours ?

C’est assez bête de se poser cette question mais c’est quasi vital pour savoir quoi faire … en temps normal vous tondez quand vous avez le temps, là c’est différent.

Pour faire simple si vous vous apprêtez à tondre et qu’’il n’arrête pas de pleuvoir  c’est compliqué, s’il fait beau temps cela deviens plus simple.

En cas de beau temps,

  • Étaler simplement votre herbe sur votre pelouse pour la faire sécher, ou bien sur une dalle (ajouter une bâche sur votre dalle si vous êtes méticuleux.) Plus la couche sera fine, plus cela séchera vite et mieux cela sera. En fin de journée, dès que la fraîche tombe, au besoin selon la taille de votre bâche et selon la quantité refaite un tas, et couvrez pour ne pas réhumidifier la tonte pendant la nuit ou avec la rosé du matin. Découvrez lorsque le soleil revient, et étalez de nouveau en une couche fine si vous avez fait un tas. Remuer souvent, le soleil fera son œuvre en séchant la partie visible, faite cela plusieurs jours de suite. Vous pouvez ensuite mettre votre « foin » en sac, pour l’utiliser pour vos poules par exemple, l’incorporé à votre composte si vous en faites, le mettre au pieds de vos massifs comme paillage. Si vous avez un jardin, il sera très utile comme paillage pour limiter l’évaporation lorsque vous arroser.(dans ce cas prévoyez de la quantité car c’est une épaisseur qui sera à renouveler régulièrement) Il sera souhaitable de ne pas fermer les sacs et les suspendre en l’air pour qu’il continue de sécher gentiment (juste pour info votre pelouse contient 80% d’eau )
  • La même chose mais en andains (tas avec un profil triangulaire), faites de longue bande de  30cm de large et une quinzaine de centimètres de haut -remuez de temps en temps  (c’est idéale pour les grandes surfaces et pour la première tonte par exemple)
  • Mettre en tas, là le risque est que cela sente. Pour faire cela vous devez avoir pas mal de terrain et vous tenir à l’écart de vos voisins. Le tas va être très riche en azote, ce qui va avoir pour effet avec le tassement, l’humidité et le manque d’oxygène de le faire monter en température . Vous allez dans quelques jours avoir une sorte de purin gélatineux a cœur qui va puer ! Ce que vous pouvez faire pour éviter cela … équilibrer le rapport carbone/azote. Pour cela vous allez apporter à votre tas de la matière sèche. Cela peut être des feuilles mortes (voilà pourquoi je vous dis souvent de les garder), des aiguilles de pins, de la paille, du vieux bois, des branchages, du carton brun. Inutile de le faire très haut, mieux vaut avoir plusieurs tas. La proportion est d’un volume de tonte pour un volume de matière carboné.  

Si vous ne voulez pas conserver la tonte, la faire sécher va vous permettre de la stocker pour l’évacuer plus tard. Vous allez ici diminuer le volume par environ 10. Il ne vous reste plus ensuite qu’à remplir de gros sac poubelle et tassé

Mauvais temps, il pleut …

Mieux vaut tondre lorsque l’herbe est sec, c’est d’une part moins pénible pour la machine mais aussi moins fatiguant parce que les paniers vont être plus lourd. L »herbe contient déjà énormément d’eau ici on en rajoute ce qui n’est pas top.

Ne tondez pas trop court, plus l’herbe est tondu courte moins son réseau de racine est profond. De ce fait sachez aussi qu’en cas de canicule, une herbe coupée régulièrement très courte (parce que vous ne voulez pas tondre souvent) sera très vite grillé … mieux vaut donc tondre souvent que rarement est très espacé dans le mois.

Du coup une herbe sèche, sera moins chargé en eau et plus facile à évacuer, transporter, compacter etc ….

Quelle quantité de tonte devez-vous débarrasser ?

Il est certain que si vous avez 100 m2 de pelouse ce n’est pas 1000m2. Vous allez peut-être devoir cumuler les solutions pour venir à bout de ses déchets.  A vous de tester et voir parce que d’un coté c’est à peu prés 30 kg de tonte (dont 24l d’eau) que vous avez et de l’autre 300 kg de tonte.

Dans un cas vous avez sans doute fait le choix d’évacuer en déchetteries et dans l’autre vous devez sans doute recycler au maximum vue le volume. Si ce n’est pas le cas et vue que les déchetteries sont fermées, peut-être serait utiles de revoir tout cela pour gagnez finalement du temps et en tirer bénéfice.

Mur, grillage ou haie ?

L’idéal est d’avoir des haies avec un tour de visite (pour tailler) , il sera aisé d’étaler la tonte derrière votre haie en couche plus ou moins mince. Ici tout dépend de ce qu’il y a de l’autre coté de votre grillage. Habitation proche, terrasse, vous ne pouvez donc pas mettre très épais car cela va fermenter et cela sentira ce qui incommodera votre voisin. 5 cm est une bonne base à renouveler souvent.

Perso certains de mes voisins mettent leurs tontes chez moi, d’une part en ces temps cela les arrange mais d’autre part cela contribue à ne pas avoir de mauvaises herbes.

C’est du grillage qui délimite votre terrain, je suis sûr qu’avec les nouvelles normes concernant les désherbants vous avez un peu de mal à trouver quelque chose d’efficace. Faite un andain sur le grillage d’une 30cm, cela aura pour action de fermenté et tuer les mauvaises herbes.

Compost ?

C’est possible mais vous devrez respecter au maximum la proportion d’un pour un, sinon cela fera tout sauf du compost !

Remuer et humidifier souvent. La règle d’or est d’alterner 2/3 de couches sèches et 1/3 humides pour éviter moisissures, moucherons et excès de fermentation. Si le tas sent mauvais, c’est qu’il contient trop d’herbe coupée. Ajouter alors des éléments carbonés (broyats de bois secs) pour éponger.

Faire un compost, c’est écologique et très bon pour le jardin, c’est peut-être le moment de s’y mettre si ce n’est pas déjà fait.

Rappel : Pour la réalisation du compost, évitez d’y mettre de la viande, du fromage, des produits laitiers, du gras. (Vous pouvez y verser des feuilles mortes, certain reste alimentaire (non gras),des coquilles d’oeufs, du pain, du marc de café, des pelures de fruits et légumes, des mouchoirs en papier, des cendres de bois, branchage de petite taille-bois tendre, brf etc..)

C’est le moment de désherber aussi ….

Petit encart parce qu’il va falloir aussi évacuer les mauvaises herbes … (et ce qui va aussi vous décider à faire plusieurs choses aussi si vous avez une certaine surface, massif de fleurs et potager). Ici, cela va devenir un calvaire pour certain car les déchetteries étant fermées on ne sais plus ou évacuer ses déchets verts.

Le printemps arrivant, le soleil se fait de plus en plus présent ce qui favorise la pousse de tout mais surtout des mauvaises herbes.

Petite aparté

Pour ce qui est dans une allé, c’est assez facile à éradiquer à la main pour les adventices qui sont grand et pas très enraciné pour le reste vous avez le désherbant maison

Les proportions sont pour 5 l d’eau, 1 kg de sel à diluer et 2 litres de vinaigre blanc (si possible le ménager à 14°) ajouter du lait ou du produit vaisselle pour avoir de l’accroche sur les feuilles et arrosé par très beau temps.

En ces temps de restriction, n’importe quel sel convient (déneigement, sel de piscine)

Ne convient pas pour les herbes imposantes et hautes (si vous avez une recette qui fonctionne merci)

et limite s’il pleut le lendemain.(je me « tâte » d’ailleurs pour durcir un peu le mélange » surtout pour une allée ou il n’y a pas vraiment de risque)

Pour les mauvaises herbes qui ne graine pas, arrachez-les et soit vous laisser sécher sur place (vous ramasserez après) ou vous les incorporés à votre tonte de pelouse.

Pour les mauvaises herbes qui graine, là c’est plus compliqué …. On pourra utiliser la méthode du tas de tonte pour digérer les graines. Faites un tas de tonte, arrosez, attendez une nuit et le lendemain incorporez au milieu vos mauvaises herbes grainés. Cela devrait fumer (50° environ) et elles seront brûlées à sec par la monter de température du tas. Arrosez de nouveau. 24h-48h après, incorporer de la matière carbonée pour ralentir la fermentation et diminuer les odeurs aussi (ça va sentir un peu)

Ou effectuez un trempage de 48 heures pour avorter la germination et faites sécher ensuite.

Le chiendent et la ronce est à éviter, mieux vaut les brûler.

Déchetteries fermées, maladies & brûlage ?

Attention

Si votre gazon est malade, gare au cercle vicieux : les bactéries pourraient être « recyclées » elles-aussi et la maladie ne sortirait jamais de votre jardin. Dans ce cas-là, une seule solution : évacuer les restes verts en déchetterie. Oui mais non … les déchetteries sont fermées … petite précision qui vaut son pesant d’or « vous êtes autorisé a brûlé chez vous des herbes, plants etc malade et contaminé en respectant bien sur quelques règles -distances etc )

Regardez dans l’Eure c’est autorisé (verifier que c’est la cas chez vous aussi)

On peut aussi faire comme pour les adventices.

Les feuilles, les fleurs ou les rameaux malades devront être uniquement être incorporés dans un tas de compost où la température monte à plus de 50 °C pendant plusieurs jours d’affilée. Ce qui est en principe le cas lorsque l’on utilise les techniques de compostage en tas, en bac, en silo ou en fût et que le volume de matières organiques est suffisamment important pour permettre cette montée en température.

Une petite vidéo concernant le recyclage de tonte de pelouse

Voilà, j’espère que tout ceci vous permettra de vous organisez face à ces déchets …. et cet arrêté « déchetteries fermées » nécessaire mais qui va vous pourrir davantage la vie. Si vous avez d’autres astuces n’hésitez pas à partager …

Portez-vous bien …

Categories:   Comment faire pour

Commentaires

  • Posté : 30 mars 2020 10:02

    Ne jeter plus vos tailles de thuya - Une serre dans mon jardin

    […] Mise a jour du 30 mars 2020, vue les circonstances de Pandémie, vue l’époque (printemps) et vue la décision de fermeture des déchetteries. Je vous conseille d’aller lire cet article concernant les déchets verts. « Recyclez vos tonte et dechets » […]
  • Posté : 30 mars 2020 10:04

    Construire sa walipini - Une serre dans mon jardin

    […] Mise a jour du 30 mars 2020, vue les circonstances de Pandémie, vue l’époque (printemps) et vue la décision de fermeture des déchetteries. Je vous conseille d’aller lire cet article concernant les déchets verts. « Recyclez vos tonte et dechets » […]
  • Posté : 30 mars 2020 10:08

    Comment faire un bassin de jardin de 40 m2 à la main ? EP1 - Une serre dans mon jardin

    […] Mise a jour du 30 mars 2020, vue les circonstances de Pandémie, vue l’époque (printemps) et vue la décision de fermeture des déchetteries. Je vous conseille d’aller lire cet article concernant les déchets verts. « Recyclez vos tontes et dechets verts » […]